Pourquoi le MMDVM, pourquoi en VHF et pourquoi en Simplex ?

Je connaissais depuis des années la DMR, cette norme numérique européenne qui permet de faire passer deux canaux sur 12,5 kHz au lieu d’un seul en analogique.

Mais à l’époque, monter un relais DMR ne se résumait pas uniquement aux connaissances techniques, il fallait quand même bien gagner sa vie. J’ai découvert très récemment les cartes MMDVM, le simplicité et leur puissance. Elle fonctionnent via un Rasperry Pi. Et devinez quoi, j’adore les Raspberry Pi ! Donc réponse à la première question : le coût.

Quant au choix de la fréquence j’ai fait des études de couvertures radio grâce à l’excellent logiciel en ligne de VE2DBE Radio Mobile. Voici les résultats en UHF puis en VHF avec 25 W.

Couverture 435 MHz 25 W VE2DBE
Couverture 145 MHz 25 W VE2DBE

On peut clairement constater la différence de couverture entre les deux bandes. Le gros inconvénient de ce relais est son léger enclavement derrière une colline et son encerclement par les montagnes, un UHF en point dégagé aurait pu faire l’affaire, je mise donc sur la VHF. La démocratisation des radios numériques bi-bandes m’a aussi conforté dans ce choix. J’ai aussi choisi de réutiliser ma vieille antenne GP taillée pour le 80 méga, dans quelques jours elle passera sous la disqueuse pour se tailler une nouvelle longueur d’onde.

Dernière question : pourquoi en Simplex ?

Quand on regarde le fonctionnement d’un relais traditionnel, nous avons toujours un couple de fréquence, une entrée, une sortie. J’avais le choix, soit faire un couple VHF/VHF avec un shift de 600 kHz mais de devoir utiliser un duplexeur à cavité énorme (je n’ai pas la place requise) ou devoir espacer les deux antennes d’au moins 15 m; soit utiliser un duplexeur avec petites cavités pour un couple VHF/UHF. Mais c’est en réalisant les études de couvertures radio que je me suis aperçu qu’il y aurait un problème si des utilisateurs arrivaient à entrer sur le relais mais n’arrivaient pas à capter la sortie, en effet les 2 couvertures ne sont pas du tout les même !

Partant sur un relais qui aurait pour but de désenclaver la vallée de la Vocance et une partie du Nord-Ardèche en radio DMR, je me suis dis qu’un relais en simplex serait suffisant. Il n’empêche pas qu’un contact en local se fasse sur la fréquence simplex d’appel via le TG 99.

Bien sûr, il ne s’agit que de théorie, tout peut changer suivant mes futures observations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.